L'oiseau blanc

Extrait du CD de Philippe DUGUET : "Les rues de Guerchy".

 




Moi qui suis né à 'Toulouse
En soixante-neuf un jour d' printemps
Je m'envolais comme une farfouse
Battais des ailes à tous les vents
Avec le charme d'une andalouse
Dans un vacarme assourdissant
Et puis au monde entier je prouve
Que j'peux faire mieux qu' mes concurrents

Ce jour là, y' avait toute la presse
Et aux commandes André Turcat
Et cette foule dans la liesse
Que j apercevais tout en bas
Que de mon ombre je caresse
Avant de rev' nir ici-bas
Me poser plein d' délicatesse
Dans ma belle tenue d'apparat

Ma conquête à travers le monde
Fût empreinte de difficultés
Car on voulait que je succombe
Par peur de ma notoriété
Qui aurait pu faire bien de l'ombre
A un pays bien décidé
A me mettre le nez dans la tombe
Et ce pour toute l'éternité

Et pourtant il faut repartir
Pour que ma famille s'agrandisse
Soixante-douze sont à venir
Mais je suis vict ime injustices
Car on m'empêche d'atterrir
Et l'on me porte préjudice
Pour que je ne puiss' conquérir
Tous ces pays qui m'applaudissent

 

Et malgré le prix du pétrole
J'essaye d'ouvrir de nouvelles lignes
A Rio où je caracole
A Singapour je prédomine
De Paris, de Londres je décolle
Mais à New-York on rechigne
Que j' sois l' zénith de l'acropole
Et malgré tout je reste digne

Dans ma famille de vingt frères
Juste un seul n' a pas survécu
Trébuchant sur une cornière
Au décollage qu'il n'a pas vue
Dont l'Issue fût si meurtrière
Que personne n'a survécu
Mais était-ce bien nécessaire
De mettre ses frères en garde à vue

Puis on m' rendit ma Iiberté
Personn' n'y croyait fermement
Mon avenir était déjà tracé
On n' voulait plus de moi vraiment
J'avais pourtant bien travaillé
Emportant des milliers d'amants
En trois heures quinze de traversée
Pour relier les deux continents

Aujourd'hui il n'y a plus de fratrie
Chacun de nous s'en est allé
Victime d'une lourde technocratie
Qui n'a pas voulu se mouiller
A nous r' donner un p' tit peu d' vie
Préférant nous mettr' au musée
Du Bourget aux Etats-Unis
Un à Blagnac où nous sommes nés

Ce très joli recueil de chansons à textes, balades champêtres et rélexions sur notre monde est disponible sur commande directement auprès de l'Auteur :
Philippe DUGUET :06-10-90-11-17